Flashback 30 ans dans le passé : nous sommes au début des années 90 et le légendaire Shane Embury (Napalm Death, Venomous Concept…) s’associait à Lou Koller (Sick Of It All) pour lancer un side-project baptisé Blood From The Soul, patronyme sous lequel les deux musiciens sortaient alors un album baptisé To Spite the Hand That Breeds’ – une sorte de synthèse entre Godflesh et Pitchshifter à la sauce Embury – en 1993 via Earache Records.

3 décennies plus tard : c’est en compagnie de Jacob Bannon (Converge, Irons, Supermachiner, Umbra Vitae, Wear Your Wounds…), qu’Embury a relancé le projet – à moins que ce ne soit l’inverse – en s’entourant de Dirk Verbeuren (Soilwork, etc.), Jesper Liveröd (Nasum, Burst…) histoire de compléter son line-up cinq étoiles. Résultat des courses, c’est essentiellement à 4 mains que le duo Bannon/Embury a ensuite conçu une nouvelle itération de BFTS en vue d’un album intitulé ‘DSM-5’ et attendu en physique et digital le 13 novembre chez Deathwish, Inc., le label co-fondé par Bannon himself.

Un disque pour lequel les précommandes sont dès à présent ouvertes par ici ce alors qu’un premier extrait audio « Debris Of Dream » se découvre ci-après.

 

…Tracklist…

  • 01. Fang Tooth Claw
  • 02. Ascend the Spine
  • 03. Calcified Youth
  • 04. Debris of Dreams
  • 05. Dismantle the Titan
  • 06. Encephalon Escape
  • 07. Subtle Fragment
  • 08. Terminal Youth
  • 09. Sharpened Heart
  • 10. Self Deletion
  • 11. Lurch of Loss
  • 12. DSM-5

 

A propos de l'auteur

Big boss/grand-mamamushi, God(e) ceinture et mite en pull-over. (je fais aussi le café et les photocopies)

Articles similaires