« En musique, c’est un équilibre rare de réussir à allier politique et plaisir, agression et mélodie. S’appuyant sur certaines de mes influences post-punk préférées et un groove rock plus classique,‘Adult Lobotomy’, le premier album de Statues, traverse une ligne comme Philippe Petit [celèbre funambule français habitué de ce genre d’exploits] entre les Twin Towers, gracieusement subversive » (Walter Schreifels de Quicksand, Gorilla Biscuits ou encore Youth Of Today à propos de Statues).

Power-trio suédois natifs de la fameuse ville d’Umeå, berceau de groupes majeurs comme Cult Of Luna, Refused, The (International) Noise Conspiracy ou Meshuggah, Statues (avec des membres de Starmarket, Kvlr ou The Vultures) – qui a la différence des formations précitées – évolue dans des sphères indie-rock à l’américaine, dans la veine de Hot Snakes, Husker Dü, Mission Of Burma ou encore Sonic Youth (soit en gros les groupes ferraillant dans le giron des labels Dischord Records, Sub Pop ou SST Records), livrera son tout premier album le 23 novembre en CD, LP limité & Digital via CRAZYSANE Records (Closet Disco Queen, Heads., YAGOW…).

Un disque inaugural intitulé ‘Adult Lobotomy’, enregistré en seulement six petites heures (sans doute) et que l’on peut désormais se procurer en versions physiques et/ou numériques sur le shop web du label allemand mais également écouter en intégralité juste à la suite.

(Photo d’illustration © Viktor Sandström)

A propos de l'auteur

Big boss/grand-mamamushi, God(e) ceinture et mite en pull-over. (je fais aussi le café et les photocopies)

Articles similaires