Quartet (mais parfois quintet) américain, Infant Island pratique depuis 2016 un solide mélange des genres renvoyant autant à Deafheaven qu’à Senza ou portrayal of guilt ; soit quelque part entre post-metal, screamo, hardcore et post-black-metal. Un groupe qui avait déjà commis un premier album éponyme il y a deux ans avant d’enchaîner l’année dernier avec un 4-Way split partagé en compagnie de Dianacrawls, Frail Body et Massa Nera, intitulé ‘Hymnes aux désarrois de la peau’.

Plutôt hyperactifs, les natifs de la petite ville de Fredericksburg (Nord-Ouest de la Virginie), ont décidé de frapper plutôt fort en cette année 2020 en livrant rien moins que deux nouveaux disques avec le mini-LP ‘Sepulcher’ en LP & Digital par le biais des labels Acrobat Unstable Records, Left Hand Label & Zegema Beach Records puis un nouvel album long-format intitulé lui ‘Beneath’ en LP, K7 & version numérique via Dog Knights Productions.

 

2 disques par conséquent disponibles en versions physiques et numériques par ici ou par , que l’on peut également écouter en intégralité ci-dessus et juste à la suite.

A propos de l'auteur

Big boss/grand-mamamushi, God(e) ceinture et mite en pull-over. (je fais aussi le café et les photocopies)

Articles similaires