Label : Send The Wood Music

Style : Alternatif/Post-hardcore/Punk

« It’s all about suffering » débute à peine que déjà, le jeune power-trio frenchy fait valoir de sérieux arguments attestant de sa capacité à produire une musique, certes sous influences, mais suffisamment affirmée en termes de caractère pour parvenir à ne pas rester uniquement dans l’ombre de ces modèles. On va le dire tout de suite histoire d’être débarrassé : oui, Happening ressemble à Thrice. Mais pas que. Et en même temps, il y a pire comme référence dans le genre.

Clairement, il y a aussi un soupçon de Norma Jean que l’on perçoit ci et là tout au long de cet ‘In the middle of the seas’ à l’artwork plus qu’explicite mais pour le coup aussi prévisible que bien classe. Un peu d’Architects (enfin celui des débuts du groupe) et de leurs compatriotes de The Prestige également dans ce cocktail de (post)hardcore alternatif et véloce, pas mal punk dans l’esprit comme dans les harangues. Question engagement, hargne et riffing acéré, là non plus, pas grand chose à redire : Happening y va gaiement (« In the middle of the seas », « Week after week » ) et surtout ne fait jamais semblant.

Production solide, songwriting évitant soigneusement les redites et refrains plus que teigneux, les frenchies assurent pour un résultat constamment redoutable en termes d’efficacité cinglante (« Lifetime war » et son groove fuselé, un « Life a noise » aux effluves math-punk…noisy joliment subversives). On adhère, surtout quand le groupe décide de montrer les muscles pour en force (« Ghost »). Et s’il manque encore aux Happening un peu de noirceur bestiale et d’un petit surplus de sauvagerie crasse pour boxer avec les poids-lourds de leur catégorie, le single « Galilé » démontre toute l’étendu de leur potentiel. Déjà bien affirmé.

On sent chez ce jeune groupe français (ils n’ont – outre cet album – que 2 petits EPs au compteur) une intégrité solidement chevillée au corps (le bien nommé « All in the same cage») et une envie de faire les choses bien (« Memories »). Et comme le résultat est complètement en phase avec leurs ambitions, on valide et plutôt deux fois qu’une.

Bandcamp // Facebook // Twitter // Shop

A propos de l'auteur

Big boss/grand-mamamushi, God(e) ceinture et mite en pull-over.

(je fais aussi le café et les photocopies)

Articles similaires