Label : Autoproduction

Style : Math-Rock/Post-Hardcore/Mathcore

Projet relativement jeune puisqu’ayant vu le jour en 2015 entre Lille et Paris, Bordure est un quartet alternative-mathcore dont le premier EP, ‘Nevroses’ a vu le jour au printemps 2017 et se révèle en quelques cinq titres (+ une courte intro) comme un essai inaugural solide. Une plaque inaugural qui dès « Fields » distille une musique aux esquisses mélodiques acérés, aux gangvocals écorchés, aux lignes de basses soigneusement groovy et aux rythmiques percussives insidieusement syncopées. Un cocktail de math-rock et de post-hardcore qui, quelques mois après la petite sensation ORigami geijutsU démontre toute la vitalité d’une scène francophone qui en a encore sous la pédale d’effets.

Hautement corrosif et fuselé (« Cabine Fever »), le groupe développe un rock à la fois véloce et ravageur qui exhale une rage brute à la fois cautérisante et contaminatrice qui n’est pas sans rappeler le travail des Anglais de The One Hundred avec un zeste de bon vieux Underoath des familles, le côté DIY en plus, la production monstre et le côté fracassant des américains en moins. Mais si le son est parfois un peu trop léger par moment, Bordure compense par une belle débauche d’énergie et un esprit punk qui confère une véritable authenticité à l’ensemble ici proposé (« Test 9 »).

On ne va pas se mentir : l’ensemble manque de puissance et de ce côté foudroyant qui fait la sève des grands disques mais pour autant, le groupe ne manque pas d’efficacité. Ne serait-ce que par le biais d’un songwriting (« Chinese Ghosts ») roublard et d’une réalisation plutôt très habile qui lui permet de passer outre ce petit écueil pour se concentrer sur des morceaux qui ne manquent pas d’impact et qui offre à la sphère math-rock/post-hardcore, un bon petit coup de pied au cul bien punk (« Tear Gas ») mais surtout furieusement salvateur. Et rien que pour ça ‘Nevroses’ mérite qu’on s’y attarde et plutôt deux fois qu’une.

Facebook // Bandcamp // Shop

A propos de l'auteur

Big boss/grand-mamamushi, God(e) ceinture et mite en pull-over. (je fais aussi le café et les photocopies)

Articles similaires